La fausse couche : un évènement redouté par les futures mamans

Les fausses couches sont un véritable cauchemar pour les parents. Actuellement, deux grossesses sur dix n’arrivent pas à leur terme. Un bébé est pourtant important dans la vie d’un couple et surtout pour celle de la femme. La fausse couche peut changer toute la vie d’une femme.

Quelles peuvent être les causes de fausse couche ?

Les causes de fausse couche sont nombreuses mais la plupart du temps, il arrive que l’embryon soit atteint d’une anomalie chromosomique relevant d’un problème de conception. L’organisme de la mère interdit alors le développement de l’embryon et décide de l’expulser. Il peut également s’agir de l’expulsion d’un œuf clair, c’est-à-dire un œuf vide ne contenant pas d’embryon après la fécondation.

Les causes de fausse couche peuvent également venir du fœtus lui-même lorsqu’il est atteint de malformation cardiaque ou nerveuse. Les raisons peut également relever de la mère, il peut s’agir d’anomalies anatomiques surtout quand la fausse couche est répétitive.

D’autres facteurs externes peuvent également causer la fausse couche, comme la drogue, l’alcool et le tabac. Elle peut également survenir en cas de malnutrition de la mère.

Les conséquences d’une fausse couche :

La fausse couche est la plupart du temps un impact psychologique grave chez les parents. La femme est la plus sensible à cet évènement. Le sentiment courant chez les personnes victimes de fausse couche sont souvent celui de la culpabilité. D’autant plus que ce sentiment s’accompagne d’une très grande tristesse. La femme a une très grande difficulté d’accepter le fait qu’elle a porté en elle une vie et qu’elle l’a perdue. Et elle se demande pourquoi n’a-t-elle pas pu empêcher le désastre.

Il ne faut pas négliger cet impact de la fausse couche chez la femme, il lui faut une aide psychologique importante. A partir du moment où elle a vécu ce moment, la femme doute d’elle-même au point de ne plus vouloir tomber enceinte. Il faut lui faire comprendre que la fausse couche n’arrive pas qu’à elle-même, que c’est un cas courant qu’il faut assumer. Son plus grand soutien c’est son mari alors il ne devrait pas non plus se montrer trop attristé. Il doit essayer de la soutenir et la rendre plus confiante.

Ce contenu a été publié dans Santé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.