Ce qu’il faut savoir sur l’assurance obsèques

En plus de la peine qu’engendre le départ d’un proche, il faut aussi prévoir les frais liés à l’organisation des funérailles. Pour une cérémonie, la famille du défunt doit payer 2500 euros au minimum, une somme qui n’est pas du tout négligeable, surtout si le défunt est un pilier de la famille. A moins que ce dernier ait pensé à l’avenir de ses proches en souscrivant une assurance obsèques.

Qu’est-ce que c’est ?

Quand vous souhaitez obtenir une prise en charge de vos dépenses médicales, vous vous tournez vers un contrat de prévoyance santé. L’assurance obsèques suit aussi ce même principe, il s’agit en fait d’une garantie qui permet d’avoir une prise en charge des frais de funérailles. Il existe deux grandes catégories d’assurance obsèques : le contrat obsèques en capital et le contrat obsèques en prestations. Avec le premier, le souscripteur laisse juste un capital pour financer ses funérailles tandis qu’avec le second, c’est lui qui organise et finance ses funérailles.

Fonctionnement de l’assurance obsèques

Le souscripteur, pour commencer, choisit le contrat qui est le plus adéquat à ses souhaits : veut-il juste alléger les charges financières de ses proches quand le moment est venu  ou souhaite-il avoir des obsèques personnalisées ? Une fois que son choix est fait, il doit désigner un bénéficiaire : un membre de la famille ou une société de pompes funèbres. Par la suite, pour constituer le capital obsèques, il a le choix entre verser la prime obsèques en une seule fois, de façon temporaire ou en viager.

A noter que pour une convention obsèques (assurance obsèques en prestations), le souscripteur doit payer pour les prestations qu’il a choisies.

Ce contenu a été publié dans Assurances-Obsèques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.