Bien connaître l’assurance obsèques pour bien préserver sa famille

On est tous amené à mourir un jour ou l’autre. Outre la peine que ressent les proches, ces derniers devront parfois faire face à de lourdes responsabilités financières. En effet, le coût des funérailles est assez élevé : pour une inhumation , il faut au minimum 2500 euros tandis que pour une crémation, il faut dans les 3000 euros. Le paiement de cette somme peut avoir un impact sur le train de vie des proches du défunt. Cependant, il existe l’assurance obsèques.

Comment fonctionne-t-elle ?

Une assurance obsèques fonctionne comme un contrat à vie, cela signifie qu’il est valable jusqu’au décès du souscripteur.  Ce dernier, de son vivant, va se constituer un capital qui sera ensuite versé à un ayant-droit quand le moment est venu. La somme servira à financer les services funéraires. Outre le financement des obsèques, le souscripteur peut aussi définir lui-même comment va se dérouler les obsèques : quel type de cérémonie religieuse ? quel cercueil ou quelle urne funéraire ? etc.

Comment faut-il procéder pour la constitution du capital obsèques ?

Le souscripteur doit payer des primes d’assurance obsèques.  Il pourra le faire en une seule fois, la somme sera revalorisé au fil des années. Il pourra aussi effectuer les versements de la prime d’assurance obsèques sur une période de 5 à 10 ans. On parle de prime d’assurance obsèques temporaire. Sinon, il pourra verser sa prime en viager c’est-à-dire à vie. Pour connaître le montant à payer, il est possible de demander un devis assurance obsèques sur Internet.

Pour info, demander un devis est gratuit et n’engage en rien.

 

Ce contenu a été publié dans Assurances-Obsèques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.